Polio resurgence: “Without a complete vaccination, the disease will never be eradicated”

The discovery of a case of polio in États-Unis et de traces du virus dans les eaux usedes au Royaume-Uni et en Israël fait craindre un résurgence de cette maladie declarée comme éradiquée sur une grande partie de la planete. A rappel of the importance of vaccination for lutter against poliomyelitis, for the one who does not exist any traitement curatif.

“For a moment, the eradication of polio semblait à portée de main. Puis la dure loi de la santé publishes s’est rappelée à nous: il ne faut jamais relâcher les efforts”, affirmed Maël Bessaud. Ce spécialiste des polioviruses à l’Institut Pasteur ne cessa de marteler la même consigne : “Vaccinons-nous et restons vigilants. Dans les pays occidentaux, la polio nous semble lointaine, inexistent, mais elle est toujours là.”

End of July, a case of poliomyelitis aux États-Unis, the first after he said ans, is apparu comme une piqûre de rappel. The man touched, aged 20 and a resident of Rockland, in the New York banlieue, surrendered to the hospital to cause paralysis in the jambe. I diagnosed him quickly tombé. Il n’était pas vacciné. Aujourd’hui, il souffre toujours d’une paralyze partielle.

Cette maladie très contagion, due to a virus that envahit the nerve system and may cause a permanent paralysis voire la mort, is pourtant considérée comme éradiquée sur la mayorité de la planete. In 1988, they named around 350,000 houses per annum, mostly chez des enfants de moins de cinq ans, répartis dans 125 pays. Aujourd’hui, ce chiffre a chuté of 99%. “An incredible progress made by the massive vaccination campaigns launched by the Global Initiative for the Eradication of Poliomyelitis”, salutes Maël Bessaud. The virus continues to circulate de manière endémique dans seulement deux pays: l’Afghanistan et le Pakistan.

A vaccine vicieux cercle

Alors comment explain that young America has caught a quasi-outlawed malady in the Western countries? “It seems that as long as the virus will not be 100% eradicated, it will continue to circulate,” the specialist simply commented.

First possible scenario: the patient is there in a country or the virus circulates toujours, or he is in contact with a malade who is revenant. “Surtout that the poliovirus, which is transmitted in an oral-fecal manner by the biais de l’eau, of the souillée nourriture or a couche d’enfant, for example, to a specificity: it does not cause paralysies that sur a patient sur 200 around”, explains Maël Bessaud. “Cela veut I will say that the name of persons likely to be transported is more important than the name of criminals.” C’est ce qui s’est passed récemment au Malawi et au Mozambique. Deux enfants, non à jour de leur vaccination, ont été contaminés por un souche du virus venant du Pakistan, transmitted cache por le biais d’une personne asymptomatique.

Dans le cas de ce patient américain, des analyses génétiques ont toutefois permis d’écarter cette piste. Cette fois, the explanation has a pernicious effect of vaccination. Other types of vaccines ont été developed dans le monde: l’un, par injection, est le plus répandu dans les pays développés; l’autre, oral, is used mostly partout ailleurs. “The first use of an inactivated vaccine”, explains Maël Bessaud. “Il protect against the maladie more pas against the virus. On peut donc en être porteur sans le savoir et être un danger si on croise une personne non vaccinée.”

“The oral vaccine, lui, is the advantage of the easiest to administer, the best option, it protects against the malady and the empêche d’être contaminated by the virus. It is the best way to avoid interhuman transmission”, poursuit-il . “Mais dans son cas, on use a poliovirus ‘attenué’, inoffensif mais toujours vivant.” In the weeks that suivent sa vaccination, the patient will excrete the virus dans ses seles et donc dans l’environnement.

Laugh seriously if all the world’s autour de lui is also vaccinated orally. “Mais s’il se trouve dans une communauté que n’est pas vaccinée, ou s’il voyage dans une zone où Seoul le vaccin par injection est utilisé, le pourra virus se remettre à circulaler.” Et c’est là que peut naître le problème: s’il se spread pendant plusieurs mois, il peut, au gré de mutations, redevenir virulent. “C’est ce qui s’est passé por ce patient américain. Il a été exposé à cette souche du virus derivé d’un oral vaccin, et il a développé des symptômes car il n’était pas vacciné”, summarizes Maël Bessaud.

Dans le monde, 698 cases of poliomyélite liés à des dérivés de souche vaccinale ont été detectés dans le monde in 2021, according to the WHO, uniquement sur des personnes non vaccinées.

A virus that circulates incognito

“Ce patient vient donc nous rappeler que même si on sens protégés, le virus est toujours là et la seule façon de s’en prémunir est de se vacciner”, martèle encore l’expert des poliovirus. It is anticipated in this, mi-oût, les Centers pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains ont annoncé that the souche du poliovirus que a jeune homme avait été detectée dans plusieurs échantillons d’eaux used prélevés between mai et juillet dans le comté de Rockland dont il est originaire, dans celui voisin d’Orange et à New York.

Et les États-Unis ne sont pas les seuls concernés. Au Royaume-Uni, l’alert to été donnée dès le mois de juin. Traces of poliovirus ont été retrouvées dans les eaux usedées de huit arrondissements de Londres. “Et les analyses montrent que ces souches collectées sont liées à cells relevées aux États-Unis, et aussi à d’autres prélevées à Jérusalem”, notes Maël Bessaud. “Non seulement le virus circulate bel et bien mais il traverse les frontières.” In response, Le Royaume-Uni, where vaccination against polio is not mandatory against France, proposed an injection to all London children aged 1 to 9 years.

“For the majority of the population, they are vaccinated, they are already peu de risques. Mais celui-ci grandit dès que nous entrons dans des quartiers ou au sein de communautés où le taux de vaccination est faible”, notes the specialist. “Cela montre aussi l’importance de se tenir à jour des injections de rappel.” In France, the premiere injection a lieu à deux mois, puis quatre et onze mois. Il faut ensuite effectuer des rappels à 25, 45, 65 ans puis tous les dix ans.

The inquiétude est d’autant plus vive, pour Maël Bessaud, that the crisis du Covid-19 has brought the most important recul de la vaccination infantile after thirty years, according to the UN. According to a report published in July, the proportion of children who received three doses of vaccination against diphtheria, tetanus and poliomyelitis (DTP) is tombée from 86% in 2019 to 81% in 2021. A total of about 25 million d’enfants ont ainsi raté une ou plusieurs doses de vaccin contra polio en 2021.


>> Also read: “The vaccination against the rougeole in France, collatérale victime du Covid-19”

L’espoir d’un nouveau vaccin

Parviendra-t-on un jour à éradiquer complètement polio sur l’ensemble de la planetète? “Malheureusement, je crains que nous n’atteignions un plafond dans la vaccination”, deplores the specialist of the Institut Pasteur. “Certain zones in the world are difficult to deal with for security reasons, notably in Africa. Dans d’autres, notamment au Pakistan et en Afghanistan, are confronted with a population that refuses catégoriquement de vaccinating leurs enfants”, detailed-t -il. “Et without a complete vaccination, the disease will never be eradicated.”

Malgré tout, le spécialiste veut se montrer optimiste. “Le virus dans sa forme sauvage perd du terrain. In 2021, seuls six cas ont été recensés”, salue-t-il. This new oral vaccine, which devrait limits the risk that the virus and redevienne pathogene, is currently in cours d’experimentation. “Actuellement, il est administré dans une vingtaine de pays. D’ici un ou deux ans, verra si cela fonctionne”, finish-t-il. “Et alors on pourra espérer s’approcher des zéro cas.”


#Polio #resurgence #complete #vaccination #disease #eradicated

Add Comment