MARKET UPDATE-Equities set to rise again for the start of the week (updated)

 (Actualisé avec contrats à terme, ouverture du marché obligataire en Europe,
clôture de Tokyo)
    * Les indices européens attendus dans le vert
    * Les prix à la consommation US, prochain rdv pour les marchés
    * Le dollar se stabilise, le taux du dix US reste à plus de 2,8%

    par Laetitia Volga
    PARIS, 8 août (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues
en hausse à l'ouverture lundi et devraient effacer une partie des pertes de la
séance précédente en attendant de nouvelles indications dans la semaine sur
l'évolution de l'inflation.   
    Les contrats à terme donnent un gain de 0,39% pour le CAC 40 parisien
 .FCHI , de 0,59% pour le Dax à Francfort  .GDAXI , de 0,37% pour le FTSE à
Londres  .FTSE  et de 0,67% pour l'EuroStoxx 50.
    L'annonce inattendue vendredi d'une forte accélération en juillet des
créations d'emplois aux Etats-Unis, à 528.000, accompagnées d'un recul du taux
de chômage à son niveau d'avant la pandémie  nL8N2ZH4GO a apaisé les craintes
de récession mais aussi renforcé la perspective que la Fed devrait poursuivre la
remontée rapide de ses taux d'intérêt.
    Les marchés estiment à environ 70% la probabilité d'une hausse de taux de
trois quarts de point en septembre, contre 41% environ avant la publication de
la statistique, selon le baromètre FedWatch de CME  FEDWATCH .
    "L'emploi a montré l'exact opposé d'un ralentissement de l'économie (...) ce
qui signifie qu'il va être très difficile de soutenir l'idée d'une baisse des
taux de la Fed avant la fin de l'année prochaine", a déclaré Thomas Tzitzouris,
responsable de recherche chez Strategas.     
    Ces statistiques très solides de l'emploi américain n'ont fait que renforcer
les enjeux autour des chiffres mensuels des prix à la consommation (CPI),
attendus mercredi, qui pourraient montrer un léger ralentissement de l'inflation
américaine à 8,7%, selon le consensus Reuters, mais une nouvelle accélération de
l'indice "core CPI". 
    Michelle Bowman, gouverneure de la banque centrale américaine, a déclaré
samedi que d'autres hausse de taux de 75 points de base devraient être
envisagées tant que l'inflation ne diminue pas de manière constante,
significative et durable.   
    
    A WALL STREET 
    La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, avec un Nasdaq
pénalisé par les valeurs technologiques après les solides données sur l'emploi
aux Etats-Unis.
    L'indice Dow Jones  .DJI  a gagné 0,23% à 32.803,47 points, le S&P-500
 .SPX , plus large, a perdu 0,16% à 4 145,19 points et le Nasdaq Composite
 .IXIC  a reculé de 0,50% à 12.657,56 points. 
    Tesla  TSLA.O  a chuté de 6,6 % et a pesé lourdement sur le S&P-500 et le
Nasdaq. Meta  META.O , propriétaire de Facebook, a perdu 2% et Amazon  AMZN.O 
1,24%.
    Les rendements du Trésor américain ont grimpé alors que la probabilité d'une
hausse des taux d'intérêt de 75 points de base en septembre augmentait, faisant
monter les valeurs bancaires, comme JPMorgan  JPM.N  (+3%). 
    Lyft  LYFT.O  a bondit de 16,62% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel
record et dit prévoir un bénéfice d'exploitation ajusté d'un milliard de dollars
pour 2024.
    Les contrats à terme signalent une séance stable ce lundi.
    
    EN ASIE 
    A la Bourse de Tokyo, le Nikkei  .N225  a fini en légère hausse (+0,26%),
soutenu par les perspectives solides présentées par plusieurs entreprises. 
    Suzuki Motor  7269.T  a grimpé de 10,44% après avoir annoncé un bond de
36,8% de son bénéfice d'exploitation trimestriel tandis que le créateur de jeux
Bandai Namco  7832.T  a gagné 4,06% après avoir relevé sa prévision de bénéfice
semestriel.
    En Chine, le CSI 300  .CSI300  abandonne 0,4% alors que la crise sanitaire
et les tensions avec Washington entretiennent la nervosité du marché.
    L'île de Hainan, dépendante du tourisme, a placé sous confinement davantage
de quartiers face à une reprise épidémique de COVID-19.
    
    TAUX/CHANGES  
    Le rendement des bons du Trésor américains à dix ans  US10YT=RR  recule
légèrement à 2,8158%, conservant l'essentiel des gains engrangés en réaction aux
chiffres de l'emploi. Il était monté en séance vendredi à 2,869%, son plus haut
niveau depuis le 22 juillet. 
    Son équivalent allemand abandonne près de quatre points de base dans les
premiers échanges, à 0,919%.  DE10YT=RR 
    Le dollar est stable face à un panier de grandes devises  .DXY , après avoir
pris 0,88% vendredi, et l'euro se traite autour de 1,0182 dollar 
    
    PÉTROLE 
    Après avoir atteint vendredi leur plus bas niveaux depuis six mois, les
cours du pétrole remontent, les chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis et celles
sur les exportations chinoises, plus importantes que prévu  nZUN005C54,
atténuant les craintes de récession.
    Le Brent  LCOc1  prend 0,9% à 95,77 dollars le baril et le brut léger
américain (West Texas Intermediate, WTI)  CLc1  0,81% à 89,73 dollars.
       
    PAS D'INDICATEUR MAJEUR ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU JOUR
    

 (Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)
 ((Rédaction de Paris; +33 1 49 49 50 00;))
 
((Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris et en Europe  WATCH/LFR ))

#MARKET #UPDATEEquities #set #rise #start #week #updated

Add Comment